Comment se débarrasser de l’arrogance et de l’orgueil et acquérir la modestie – par Shaykh Abdu-l-3Azîz Ibn Baaz

As-Salâmu ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh. Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm. Louange à Allah le Seigneur de l’Univers ! Que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des premières et des dernières générations, notre maître et notre Prophète Mouhammad, ainsi que sur sa famille, ses Compagnons, et tous ceux qui suivent leur voie et qui s’accrochent à leur tradition jusqu’au Jour du Jugement Dernier. Il est courant de nos jours de voir les des gens qui se vantent, se purifie et s’élèvent eux mêmes pour des bienfaits qu’Allah leur a accordé dans les choses qui concernent cette dounya (bas monde) ou des facilités dans le Dîn (religion) au point de rabaisser les autres. Il arrive même que cela soit involontaire et que ce manque de modestie apparaisse de lui même quand on sous-estime le danger de laisser monter l’orgueil dans nos cœurs. Voici ici une fatwa de Shaykh Abdu-l-3Azîz Ibn Abdou-Llah Ibn Baaz (Rahimahoullah) sur l’importante de se débarrasser de l’arrogance et de l’orgueil et le fait d’acquérir la modestie.

Q : Il y a de nombreux textes juridiques du Coran et de la Sunna qui recommandent la modestie envers Allah et envers les gens. Ces textes louent ceux qui sont modestes et mentionnent leur récompense instantanée. Par ailleurs, il y a de nombreux textes juridiques interdisant l’arrogance et l’orgueil et montrant le châtiment réservé à ces gens-là. Comment une personne peut donc se soigner de l’arrogance et acquérir la modestie ?

R : Il ne fait aucun doute qu’il est obligatoire à tout musulman de se méfier de l’orgueil et de chercher à être modeste.  » Celui qui se montre humble devant Allah d’un degré, Allah l’élèvera d’un degré  » Rapporté par Ibn Mâdja dans (La Continence) sous le numéro 4176, Ibn Hibbân dans le livre de: (L’interdiction et l’autorisation), numéro 5678 , l’imam Ahmad dans son Mousnad. La personne arrogante est susceptible d’être détruite par Allah (qu’Il soit Exalté). Nous implorons Allah de nous accorder la sécurité. Une fois, un homme a dit : « O Messager d’Allah ! J’aime bien porter de beaux vêtements et de belles chaussures. Est-ce de l’arrogance ? » Le Messager (SallaAllahou 3Alayhi Wa Sallam) a dit : « Allah est beau, et Il aime la beauté. Mais j’entends par orgueil : la méconnaissance du droit et le mépris des gens.  » Rapporté par Mouslim dans (La Foi), sous le numéro 131, telle est sa version , rapporté par ‘Ahmad dans [Le reste de Mousnad Al-Moukthirîn], sous le numéro 3600. La méconnaissance du droit signifie de rejeter la vérité quand elle s’oppose aux désirs personnels. Le mépris des gens signifie le fait de dédaigner les gens, car une personne arrogante voit que les gens lui sont inférieurs et qu’elle s’élève au dessus d’eux. Cela peut être dû à son éloquence, à sa richesse, à sa position, ou à d’autres raisons. Un arrogant pourrait être également pauvre. Dans le Hadith authentique, le Messager (SallaAllahou 3Alayhi Wa Sallam) a dit : «  Il y a trois types de personnes à qui Allah ne parlera pas le Jour de la Résurrection, qu’Il ne purifiera pas, qu’Il ne regardera pas et ils auront un châtiment douloureux : un vieux fornicateur, un roi menteur et un pauvre orgueilleux.  » Rapporté par Mouslim dans (La Foi), sous le numéro 156, rapporté par Ahmad dans [Le reste de Mousnad Al-Moukthirîn], sous le numéro 9837 .

Il est plus détestable qu’un pauvre soit orgueilleux et hautain, parce qu’on est plus susceptible d’être arrogant en raison de la richesse et la fortune. Ainsi, si un pauvre se caractérise par l’arrogance, cela reflète une caractéristique innée et dans sa nature.

La modestie c’est avoir la clémence et les bonnes moralités et traiter les gens avec de bonnes manières. Le Prophète (SallaAllahou 3Alayhi Wa Sallam) a dit : « Ceux qui me sont les plus chers et qui seront les plus proches de moi au Jour de la Résurrection, sont ceux qui ont une bonne conduite. » Rapporté par At-Tirmidh dans (La Bienfaisance et les liens de sang), sous le numéro 1941. « Le bien consiste à avoir un bon caractère  » Rapporté par Mouslim dans (La Bienfaisance et les liens de sang), sous le numéro 4632, At-Tirmidhî dans (La Continence), sous le numéro 2311.

Ainsi, il faut toujours se rappeler la Majesté d’Allah, c’est Lui qui donne la richesse, la position, l’autorité, la beauté etc.. On se montre reconnaissant envers Allah par la modestie et par le fait de s’abstenir de l’arrogance. Il n’est pas permis d’être orgueilleux à cause de la richesse, de l’emploi, de l’origine, de la beauté, de la puissance, ou d’autres choses. Au contraire, il faut se rappeler que ces dons sont les bienfaits d’Allah (qu’Il soit Exalté) et qu’on doit Lui en être reconnaissant par la modestie, l’humilité et l’abstention de l’arrogance. C’est parce que l’arrogance mène à l’oppression, au mensonge et à l’injustice en paroles et en action. Elle conduit l’homme à se considérer comme supérieur à son frère en raison soit de la richesse, de la beauté, de la position, de l’origine, ou d’autres facteurs que vous pourriez imaginer. Par conséquent, le Prophète (SallaAllahou 3Alayhi Wa Sallam) a dit :  » Mais j’entends par orgueil : la méconnaissance du droit et le mépris des gens. » Rapporté par Mouslim dans (La Foi), sous le numéro 131, telle est sa version , rapporté par Ahmad dans [Le reste de Mousnad Al-Moukthirîn], sous le numéro 3600. Autrement dit, le fait de rejeter la vérité quand elle s’oppose aux désirs personnels. Alors que le mépris des gens signifie le fait de les rabaisser, de les juger comme étant inférieurs et indignes d’un traitement juste et d’estimer qu’ils ne sont pas assez à la hauteur pour que leur invitation soit acceptée ou pour qu’on les salue etc..

Si l’homme peut se souvenir de sa faiblesse et qu’il a été créé à partir d’une goutte de sperme faible, qu’il a besoin d’entrer aux toilettes pour vider son corps des urines ou des excréments et qu’il a besoin de manger pour être en mesure de vivre, alors il saura que s’il continue à désobéir à Allah (qu’Il soit Exalté), sa fin sera en Enfer, il reconnaître sa faiblesse et sa pauvreté et il ne sera pas arrogant.

( Numéro de la partie: 9, Numéro de la page: 268-269)