La secte de Jamaa3at Tabligh est une Bid3ah Soufiyyah Déobandiyyah

As-Salâmu ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh. Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm. Louange à Allah le Seigneur de l’Univers ! Que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des premières et des dernières générations, notre maître et notre Prophète Mouhammad, ainsi que sur sa famille, ses Compagnons, et tous ceux qui suivent leur voie et qui s’accrochent à leur tradition jusqu’au Jour du Jugement Dernier. Nous sommes à une époque ou les sectes égarées font tout leur possible pour faire rentrer dans leur groupes le maximum de personnes surtout parmi les ignorants. Il est donc important et obligatoire pour chaque musulman et musulmane de savoir quelle sont les origines de chaque groupe afin de pouvoir les identifier et s’en éloigner s’ils sont mauvais. Voici ci-dessous une fatwa du Shaykh Salih Ibn Abdallah Fawzan Al-Fawzan (hafidhahoullah) à propos de la secte de Jamaa3at Tabligh tiré du livre Al-Ijaabaat al-mouhimmah fil-mashaakil al-moulimmah dont ce passage à été traduit par le frère Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti (Jazaahoullahou khayran).

Question :

Noble Sheikh, est-ce que le fait de sortir pour la période de quelques mois ou des quelques semaines ou de quelques jours, comme le fait le Jamaa’at Tabligh, fait partie de la Sounnah ou de la Bid’ah? Et est-il permis de sortir avec ce groupe si une personne a étudié la science de la Shari’ah?.

Réponse :

Cela n’est pas permis, c’est une Bid’ah. La sortie quarante jours ou quatre mois ou quatre jours c’est une Bid’ah. Et ce groupe est un groupe Soufiyyah. Il a été confirmé que c’est un groupe Soufiyyah et Déobandiyyah [1] qui s’est introduit dans notre pays ainsi que dans d’autres pays dans le but de propager la secte des Soufiyyahs. Il n’est donc pas permis à la personne qui est sur la Sounnah et à la personne qui est sur le Tawhid de sortir avec eux. Car lorsqu’il sort avec eux il va les aider dans la propagation de la Bid’ah et les gens vont l’utiliser comme preuve et ils vont dire : « Untel est sorti avec eux! », « Les gens sont sortis avec eux! », « Les habitants de ce pays! » Il est donc obligatoire qu’on refuse ceux-là. Il est obligatoire de les refuser et on ne doit pas se tourner vers eux. Pour qu’ils retournent dans leur pays avec leur Bid’ah et qu’ils ne la propagent pas parmi nous. Et qu’une personne ne dise pas : « moi je sors avec eux pour leur enseigner ». Éloigne cela de ton esprit. Ils n’acceptent pas l’enseignement. Car ce sont des gens qui possèdent leur propre principe et leur propre méthodologie. Eux ils sont venus pour t’enseigner et ils ne sont pas venus pour que tu leur enseigne! Ils sont venus pour t’enseigner leur Soufiyyah et leur voie. Ils ne sont pas venus pour apprendre de toi. S’ils voulaient apprendre ils se seraient assis (pour prendre la science) à la main des ‘Oulamas dans les mosquées et ils auraient lu les livres. C’est une tromperie, il n’est pas permis d’être duper par celle-ci.

[1] : Une école Soufi de l’Inde qui possède de nombreuses croyances et pratiques d’égarement

Source : Tiré du livre Al-Ijaabaat al-mouhimmah fil-mashaakil al-moulimmah, volume 1, page 103

Traduit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti

Lundi 29 août 2011, Montréal, Québec, Canada.

Source : Salafis de Montréal