Jeûne (Siyaam) : Bon mois de Ramadaan à tous les musulmans de France et du Monde !!

As-Salâmu ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh. Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm. Louange à Allah le Seigneur de l’Univers ! Que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des premières et des dernières générations, notre maître et notre Prophète Mouhammad, ainsi que sur sa famille, ses Compagnons, et tous ceux qui suivent leur voie et qui s’accrochent à leur tradition jusqu’au Jour du Jugement Dernier ! Je remercie Allah ta3alaa de nous avoir fait vivre pour accueillir ce mois béni de Ramadan et je Lui demande de faire miséricorde a ceux à qui Il a déjà repris l’âme, je Lui demande de nous garder en vie pour que nous jeunions ce mois de Ramadan et que notre jeune (Siyaam) sois accepté et que ce soit un mois bénéfique pour nous. Qu’Allah nous facilite l’accomplissement des bonnes oeuvres. Je vous recommande ainsi qu’à moi la crainte de notre Seigneur le Très Haut.
>> Lire cet article concernant différentes règles a respecter pour le mois de Ramadan.

C’est un mois béni qui renferme une nuit elle aussi bénie, la Nuit du Destin (Laylatu-l-Qadr) durant laquelle le Qur’an Al-Karîm a été révélé par l’intermédiaire de Djîbril au Messager d’Allah (Sallallahou 3alayhi wa sallam), une nuit dont la valeur auprès d’Allahou ta’aalaa est supérieure à celle de mille mois. Ne soyons donc pas du nombre des distraits durant ce mois afin qu’une telle opportunité que nous n’aurons peut être pas l’occasion d’avoir l’année prochaine ou même demain. J’encourage tous les musulmans et moi en premier à redoubler d’efforts dans les adorations, surtout dans les prières surérogatoires, tarawîh et Qiyyamu-l-Layl, la lecture du Qur’ân Al-Karîm et dans la générosité envers les pauvres de même que dans le comportement avec les gens. Rivalisons donc les uns avec les autres dans les bonnes œuvres pour le Visage d’Allah Seul. Car c’est un mois qui Lui est dédié et qu’Il a prit pour Lui. Le mois de Ramadân renferme des bienfaits que les cieux et la Terre ne peuvent contenir. C’est pour cela qu’il faut faire son possible pour que notre Siyaam (Jeûne) soit accepté, nos péchés pardonnés par Allahou ta’aalaa et que nous soyons du nombres des Gens du Paradis.

Allahou ta’ala a certes dit : « Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr? La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par la permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube.»  (Sourate 97 – Al-Qadr).

Il a également dit : « Ô croyants! Nous vous avons prescrit le jeûne (Al-Siyam) comme nous l’avons prescrit à ceux d’avant vous, afin que vous manifestiez votre piété.

184. Ce jeûne devra être observé pendant un nombre de jours bien déterminé. Celui d’entre vous qui, malade ou en voyage, aura été empêché de l’observer devra jeûner plus tard un nombre de jours équivalant à celui des jours de rupture. Mais ceux qui ne peuvent le supporter qu’avec grande difficulté devront assumer, à titre de compensation, la nourriture d’un pauvre pour chaque jour de jeûne non observé. Le mérite de celui qui en nourrira davantage ne sera que plus grand. Mais savez-vous qu’il est préférable pour vous de jeûner?

185. Le mois de Ramadan est celui au cours duquel le Coran a été révélé pour guider les hommes dans la bonne direction et leur permettre de distinguer la Vérité de l’erreur. Quiconque parmi vous aura pris connaissance de ce mois devra commencer le jeûne. Celui d’entre vous qui, malade ou en voyage, aura été empêché de le faire devra jeûner plus tard un nombre de jours égal à celui des jours de jeûne non observés. Dieu tient ainsi à vous faciliter l’accomplissement de vos devoirs religieux et non à vous le rendre difficile. Achevez donc la période du jeûne et louez Dieu pour vous avoir guidés, afin de Lui prouver votre reconnaissance.»  (Sourate 2 – Al-Baqarah, Versert 183 à 185)

J’implore donc Allah Soubhanahou wa ta’aalaa de faire que notre Siyam (Jeûne) et nos adorations soient voués exclusivement à Lui et que ne fassions pas cela par pure ostentation pour que les gens disent « Machaa Allah !! Un tel est pieux, il jeûne, il fait salâtu-l-Fajr à la mosquée et il donne beaucoup de sadaqah (aumône)» , ou bien pour faire comme tout le monde pour ne pas être montrer du doigt alors que le reste de l’année, il n’y a pas de salât, pas de jeûne, pas le lecture du Qur’ân, pas de bon comportement mais plutôt l’écoute de la musique à tout moment. Il ne faut pas se voiler la face et j’encourage les frères et sœurs qui ne font pas encore la salât de commencer dès maintenant afin qu’Allahou ta’aalaa accepte leur Siyam (Jeûne). Car la Salât est de loin plus importante que le Jeûne et c’est le 2ème plus important des 5 piliers de l’Islam juste après les deux attestations (Shahadatayn). C’est un acte obligatoire qui nous différencie des polythéistes et des mécréants, de même bon nombre de savants anciens ou nouveaux considèrent que celui qui ne fait pas la Salât n’est pas musulman. Comment peut-on donc espérer qu’Allah accepte notre Siyaam, si nous ne respectons même pas les obligations plus importantes, il faut donc faire les causes afin qu’Allah soit satisfait de nous.

Le Messager d’Allah (sallallahu’ alayhi wasalam) a dit a ce sujet  a dit : « Le pacte entre nous (les musulmans) et eux (les mécréants) est la prière (As-Salat), quiconque l’abandonne a certes mécru » (Rapporté par Ahmad, At-Tirmidhî, An-Nassaï, Ibn Hibbân, Al Hâkim)

Il n’y a pas mieux que le mois de Ramadân pour commencer la Salât, car le Prophète Muhammad (sallallahu 3alayhi wasalam) a aussi dit : « Lors de la première nuit de Ramadan, les portes du paradis s’ouvrent et on n’en ferme aucune, et les portes de l’enfer se ferment et on n’en ouvre aucune, et les diables sont enchaînés. Un héraut appelle : « ô toi qui veux le bien, avance, ô toi qui veux le mal, recule ». Allah a des affranchis de l’enfer. Et ceci, chaque nuit. » (Rapporté par At-Tirmidhî d’après Abou Hourayra)

Le Prophète (sallallahu’ alayhi wasalam) a dit : « Le jeûne est un bouclier (jounnah), si l’un de vous jeûne qu’il ne tienne pas de propos obscènes et ne crie pas, et si quelqu’un l’insulte ou l’importune, qu’il dise : je suis en état de jeûne. » Et il a été authentifié qu’il a dit : « Celui qui ne laisse pas le mensonge et sa pratique et l’ignorance, Allah n’a pas besoin qu’il délaisse sa nourriture et sa boisson. »

Le Messager d’Allah (salallahu’ alayhi wasalam)  a également dit : « Le mois de ramadan vous est venu, mois de bénédiction de laquelle Allah vous couvre pendant celui-ci, la miséricorde descend, les péchés cessent et l’invocation est exaucée. Pendant ce mois, Allah observe votre concurrence dans l’accomplissement des bonnes actions et s’en vante auprès de Ses anges. Montrez à Allah lequel parmi est le meilleur en bonnes actions, et certes le perdant est celui qui est privé (pendant ce mois) de la miséricorde d’Allah. » (Rapporté par Al-Bayhaqi d’après Jabir) ou encore « Celui qui jeûne le mois de Ramadan avec foi en comptant sur la récompense divine, ses péchés lui seront pardonnés. » (Rapporté Boukhâry et Mouslim)

Je rajoute à cela, ne disons pas comme les négligents, les distraits et ceux qui parlent sous l’effet de la passion ou l’ignorance « L’important c’est de jeûner» , alors que le Messager d’Allah (Sallallahou 3alayhi wa sallam) comme je l’ai mentionné ci-dessus a dit « Celui qui ne laisse pas le mensonge et sa pratique et l’ignorance, Allah n’a pas besoin qu’il délaisse sa nourriture et sa boisson. » (Rapporté par Al-Boukhaari). Cela ne veut pas dire que vous devez abandonner le jeûne si vous ne faites pas la prière car la situation serait dans ce cas encore pire. Mais il faut prendre conscience que pour que notre Siyaam soit accepté d’Allah, nous devons faire les causes et la Salaat (prière) est assurément l’une des causes obligatoires les plus importantes pour son acceptation. Ne dis pas non plus, je travail ou j’étudie ou d’autres excuses similaires pour justifier ta négligence à propos des obligations tels le jeûne lui même et encore plus important la Salaat (prière) surtout dans ce mois.

Je demande à Allahou soubhanahou wa ta’ala de m’accorder le Succès à moi ainsi qu’à tous les musulmans de même que je L’implore d’accepter notre Jeûne pour Lui et de nous pardonner nos péchés afin que cela nous soit profitable le Jour Du Jugement Dernier (Yawmu-l-Qiyamah). C’est certes à Lui Seul qu’appartiennent les cieux et la terre et ce qu’ils y a entre eux. Repentons nous donc à Lui afin que nous récoltions le Succès.  Je souhaite une fois de plus un Ramadân Moubarak (très bon mois de Ramadân) à tous les musulmans du monde et je demande à Allah d’améliorer leur situation, surtout celle de nos frères et sœurs de la Palestine, en Syrie, Birmanie et autres.

Louange à Allah le Seigneur de l’Univers ! Que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des premières et des dernières générations, notre maître et notre Prophète Mouhammad, ainsi que sur sa famille, ses Compagnons, et tous ceux qui suivent leur voie et qui s’accrochent à leur tradition jusqu’au Jour du Jugement Dernier !