Le pire des vols est celui fait dans la prière (Salat)

As-Salâmu ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh. Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm. Louange à Allah le Seigneur de l’Univers ! Que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des premières et des dernières générations, notre maître et notre Prophète Mouhammad, ainsi que sur sa famille, ses Compagnons, et tous ceux qui suivent leur voie et qui s’accrochent à leur tradition jusqu’au Jour du Jugement Dernier ! Beaucoup vont s’étonner de la vidéo qui se trouve dans cet article mais pourtant même si ce n’est pas à ce point beaucoup volent dans leur Salat. Nous sommes peu à savoir que le vol dans la Salat est le pire des vols. Ne soyons donc pas du nombre des voleurs.

Voici Inchaa Allahou ta3ala une liste de ahadith du Messager d’Allah (sallallahou 3alayhi wa salam) qui pourraient dissuader ceux qui volent inconsciemment, par ignorance ou pire encore volontairement de leur prière (Salat). Ne soyons pas comme les hypocrites pour qui prier est une corvée et un poids sur leur dos et leur cœur. Mais plutôt la Salat est un soutien pour afin qu’Allah fasse augmenter notre foi et nous pardonne nos péchés.

Le prophète (sallallahou 3alayhi wa salam) observait un temps d’immobilité dans son inclination (roukou’). Il disait: « Accomplissez parfaitement l’inclination et la prosternation. Par Celui qui détient mon âme en Sa main, je vous vois derrière moi lorsque vous vous inclinez et vous vous prosternez. » Al Boukhari et Mouslim
.
Il (sallallahou 3alayhi wa salam) a vu un homme qui ne s’inclinait pas convenablement et qui faisait des prosternations furtives dans sa prière, alors il a dit: « Si un homme mourrait ainsi, il mourrait sur une autre religion que celle de Muhammad. Celui qui ne s’incline pas convenablement et fait ses prosternations à la manière du corbeau est semblable à un affamé qui mange une ou deux dattes: elles ne le rassasient pas. » Abou Ya’la, Al Ajurri, Al Bayhaqi, At Tabarani. Et Ibn Khuzaymah à authentifié ce hadith.

Abou Hourayrah (qu’Allah l’agréé) disait: « Mon ami proche (le prophète, sallallahou 3alayhi wa salam) m’a interdit d’accomplir des prosternations furtives à la manière d’un coq, dans la prière, ou de détourner [le regard] comme le fait le renard ou de m’assoir à la manière du singe. » Ahmad, Ibn Abi Chaybah.

Le prophète (sallallahou 3alayhi wa salam) disait: « Le pire voleur est ceui qui vole de sa prière. » Les compagnons se ont éxclamés: « Ô messager d’Allah, comment vole-t-il de sa prière? » Le prophète a répondu: « Il ne fait pas convenablement l’inclination et la prosternation. » Ibn Abi Chaybah, At Tabarani. Al Hakim et Adh-Dhahabi ont authentifiés ce hadith.

Un jour il (sallallahou 3alayhi wa salam) a déclaré « Ô vous les musulmans! Sachez que celui qui ne reste pas suffisamment de temps immobile (pour tenir son dos droit) pendant l’inclination et la prosternation, n’aura pas accompli sa prière. » Ibn Majjah, Ahmad.

Dans un autre hadith, il (sallallahou 3alayhi wa salam) a dit: « La prière d’une personne n’est valable que si elle reste suffisamment de temps immobile en inclination et en prosternation pour quebson dos se tienne |droit]. » Abou ‘Uwanah, Abou Daoud et As-Sahmi.