Sourate Al-Fatîha : Faut-il dire « Amîne » avant ou après l’imam ?!

As-Salâmu ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh. Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm. Louange à Allah le Seigneur de l’Univers ! Que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des premières et des dernières générations, notre maître et notre Prophète Mouhammad, ainsi que sur sa famille, ses Compagnons, et tous ceux qui suivent leur voie et qui s’accrochent à leur tradition jusqu’au Jour du Jugement Dernier ! Quand est-ce que celui qui prie derrière l’Imam doit dire «Amine» lorsque l’imam lit la sourate Al-Fatiha : est-ce qu’il doit le dire avant, après ou en même tempsque l’imam ? Ou est-ce du pareil au même ? C’est question je me suis posée à plusieurs reprises et qui est remontée à la surface hier lors d’une discussion avec frère en revenant du Séminaire des étudiants de Médine qui s’est tenu le 21 et 22 février 2009 au Masjid Tariq Ibn Ziyad des Mureaux (78) (Qu’Allah récompense les organisateurs, les étudiants de Médine et ceux qui ont assistés au cours !!).

J’ai donc fait des recherches pour avoir l’avis des oulamas (savants) là dessus et en faire profiter tous les frères et les soeurs qui se sont déjà posés la question (Je suis sûr qu’ils sont très nombreux) étant donné que très souvent après la lecture de la sourate Al-Fatîha par l’Imam, ceux qui le suivent le devancent dans le fait de dire « Amîn » conformément au Hadith du Messager d’Allah (Sallallahou `Alayhi wa salam) qui dit : « Lorsque l’imâm (qui dirige la prière en commun) a prononcé (les dernières paroles de la Fâtiha : Sourate Al-Fâtiha: Verset 7) dites : amîn ! car les anges disent également : amîn !, et l’imâm dira aussi : amîn ! Or si quelqu’un prononce son amîn en accord avec l’amîn des anges, les péchés qu’il aura commis jusque-là lui seront pardonnés » ( Dans le Sahîh d’Al  Boukhârî)

Dans le même moment nous sommes beaucoup connaître aussi le Hadith du Messager d’Allah (Sallallahou `Alayhi wa salam) qui dit : « L’imam a été désigné pour être suivi ; donc ne le précédez pas, et ne tardez pas à suivre ses mouvements. S’il dit « Allâhu ‘Akbar », dites « Allâhu ‘Akbar » (après lui) ; s’il s’incline, inclinez-vous (après lui) ; s’il dit « Allah a entendu celui qui L’a louangé », dites « Ô Seigneur, à Toi la louange » ; et lorsqu’il se prosterne, prosternez-vous (après lui). » (Rapporté par Boukhârî et Mouslim)

Voici donc les avis ce certains savants à ce propos en espérant que cela pourra éclaircir le doute de certains frères et certaines sœurs :

Concernant le fait de savoir si le prieur doit dire « Amîne » avant, après ou en même temps que l’imam, l’avis le plus authentique est celui que mentionne Cheikh Ibn 3Outhaymin (Rahimahullah):

L’imam et ceux qui prient derrière lui doivent dire le « Amîne » en même temps conformément au Hadith [suivant] :  » lorsque l’imam dit  » et non le chemin des égarés dites « Amine ». (Rapporté par Muslim dans son Sahîh)

[ Note Traducteur : Source de la parole du Cheikh Liqaate Babi l-Maftouh vol 1 p162 ]
[Cheikh Ibn Baz est également du même Avis voir notamment Fatwa wa Maqalate vol 1 p 382.]
Très important : Après avoir penché vers le fait que le prieur doit dire « Amine » après l’imam,

Cheikh Al-Albani à avant de mourir changer d’avis sur la question et il est revenue à l’avis de Cheikh Ibn Baz et Cheikh Ibn 3Outhaymin c’est à dire le prieur doit dire amine en même temps que l’imam.

Consulter à ce propos la dernière édition de son livre Siffate Salat Nabiy aux éditions Al-Ma’arifa p 102 note N° 2 ainsi que silsilatou Ahadith Da’ifa N° 952 et Sahih Targhib wa Tarhib vol 1 p 205.

Al-Hafedh Al Iraqi a dit : « Les Chaféites ont certifié qu’il est préférable de le dire en même temps que l’imam. »

Al-Mardawi Al Hanbali a dit : « Dire que l’imam et celui qui prie derrière lui doivent prononcer « Amine » en même temps est l’avis suivi par notre école. »

Notons tout de même qu’il y a d’autres savants qui ont pour avis qu’il faut dire « Amîn » après que l’imam l’ai dis.  Mais néanmoins, il apparait ici donc que l’avis le plus Authentique consiste a dire que le prieur ne doit pas dire « Amine » avant ou après l’imam mais il doit le dire en même temps que lui c’est-à-dire après que l’imam ai dit  » et non le chemin des égarés.

Et Allah est le Plus Savant.