Quel est le jugement sur celui qui suit aveuglément l’imam Malik

As-Salâmu ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh. Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm. Louange à Allah, Seigneur de l’univers, que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des Messagers. Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mouhammad, ainsi que sur ses proches, et tous ses Compagnons et sur tous ceux qui les suivront jusqu’au Jour de la Rétribution.

Question : Quel est le jugement sur celui qui suit aveuglément l’imam Malik dans son ijtihad et laisse le Qur’an et le Hadith.

Réponse : La louange est à Allah Seul et que la Paix et les Bénédictions soient sur Son messager, sa famille et ses compagnons.

Malik (qu’Allah lui fasse miséricorde) est un imam des imams de science; il est un homme, il se trompe [de temps en temps] et a raison [de temps en temps] et [certaines] de ses paroles sont acceptées et [certaines] sont rejetés. Ainsi, ce qui est conforme à la vérité parmi ses paroles est accepté et ce qui n’est pas conforme à la vérité est laissé. Et une personne, si elle est capable de prendre les règles du Qur’an et de la Sunna, il ne lui est pas permis de suivre aveuglément quelqu’un et s’il n’est pas capable [de prendre les règles du Qur’an et de la Sunna] et que quelque chose est ambiguë parmi les questions de sa religion, alors il doit demander au plus digne de confiance des gens de science et il doit agir sur la réponse, de même pour Malik et pour d’autres.

Question : Pourquoi les savants des [différents] pays sont divisés dans la Shari’a du prophète d’Allah, Muhammad (salallahu ‘alayhi wa salam), en quatre écoles de pensée (madhahib) de Malik, Shafi’i, Abu Hanifa et Ahmad, sachant que la religion du messager est une et que le Qur’an est un ?

Réponse : La louange est à Allah Seul et que la Paix et les Bénédictions soient sur Son messager, sa famille et ses compagnons.

La base de la législation [de la religion] est le Qur’an et la Sunna est une clarification pour le Qur’an et les quatre imams, chacun d’eux, Allah le Glorifié et le Très-Haut, leur a accordé la guidée pour comprendre la religion à mesure de ce qui leur était facile. Et chacun d’eux avait des étudiants qui ont rapporté d’eux leur fiqh et ainsi ont été fondés les quatre madhahib. Et tout ce que l’un d’entre eux dit n’est pas la vérité. Mais ils sont des mujtahidin et si leur [avis] est correct, ils ont deux récompenses, une récompense pour l’ijtihad et une récompense car [l’avis] est correct et s’il est incorrect, ils ont une récompense pour l’ijtihad et on excuse l’erreur.

Et d’Allah vient le succès et que la Paix et les Bénédictions d’Allah soient sur Son messager, sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent pour la Recherche Islamique et l’Ifta : Quatrième et cinquième question de la  fatwa n°4476

Membre : Abdullah ibn Qu’ud, Membre : Abdullah ibn Ghudayan, Vice-président : AbdurRazaaq Afifi, Président : Abdul-Aziz ibn Bâz