Quel est le jugement du suivi aveugle (taqlid) des quatre écoles de pensée (madhahib)

As-Salâmu ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh. Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm. Louange à Allah, Seigneur de l’univers, que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des Messagers. Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mouhammad, ainsi que sur ses proches, et tous ses Compagnons et sur tous ceux qui les suivront jusqu’au Jour de la Rétribution.

Question : Quel est le jugement du suivi aveugle (taqlid) des quatre écoles de pensée (madhahib) et (du suivi) de leurs paroles en toute situation et en tout temps ?

Réponse : La louange est à Allah Seul et que la Paix et les Bénédictions soient sur Son messager, sa famille et ses compagnons.

Premièrement : Les quatre écoles de pensée (madhahib) sont attribuées aux quatre imams; l’imam Abu Hanifa, l’imam Malik, l’imam Shafi’i, l’imam Ahmad [ibn Hanbal]. Ainsi le madhhab Hanafi est attribué à Abû Hanifa, etc  pour reste des madhahib.

Deuxièmement :
Ces imams ont pris le fiqh (la jurisprudence) du Livre et de la Sunna et ils étaient des mujtahidin en cela et un mujtahid tombe juste- alors pour lui deux récompense, une récompense pour son ijtihad et une récompense car cela est correct, ou [un mujtahid] se trompe- alors il est récompensé pour son ijtihad et est excusé pour son erreur.

Troisièmement :
Celui qui est capable de prendre du Qur’an et de la Sunna prend d’eux [le Qur’an et la Sunna] comme on a pris d’eux auparavant et il ne lui est pas permis de suivre aveuglément autre que ce qu’il croit être vrai. Mais il doit prendre ce qu’il croit être vrai et il est lui permis de faire du taqlid dans ce dont il est incapable et dans ce dont il a besoin.

Quatrièmement : Quiconque n’a pas la capacité de prendre [du Qur’an et de la Sunna], il lui est permis de suivre aveuglément celui en qui il a confiance pour faire du taqlid et si vient en lui un manque de confiance, il doit demander jusqu’à ce qu’il l’obtienne.

Cinquièmement : Il est clair d’après ce qui a précédé que leurs paroles [des imams] ne sont pas suivies en toute situation et en tout temps, parce qu’ils ont pu se tromper. Mais la vérité est suivie parmi leurs paroles qui sont basées sur des preuves.

Et d’Allah vient le succès et que la Paix et les Bénédictions d’Allah soient sur Son messager, sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent pour la Recherche Islamique et l’Ifta : Quatrième question la Fatwa n°4172

Membre : Abdullah ibn Qu’ud, Membre : Abdullah ibn Ghudayan, Vice-président : AbdurRazaq Afifi, Président : Abdul-Aziz ibn Baz