L’avis juridique pour le jeûne du jour de Arafat (9 Dhul Hîjah)

As-Salâmu ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh. Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm. Louange à Allah, Seigneur de l’univers, que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des Messager. Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mouhammad, ainsi que sur ses proches, et tous ses Compagnons et sur tous ceux qui les suivront jusqu’au Jour de la Rétribution.

Q : Quel est l’avis juridique concernant le jeûne du jour de Arafat pour celui qui accomplit le pèlerinage et celui qui ne l’accomplit pas ?

R : Jeûner le jour de Arafat (9ème jour du mois de dhoul-hijja) est une tradition prophétique fortement conseillée. En effet, on interrogea le Prophète (Que la prière et le salut d’Allah soient sur lui) au sujet du jeûne le jour de Arafat, il répondit :

« Je compte sur Allah pour qu’il expie les péchés de l’année antérieure et l’année à venir »

et on trouve dans une autre version :

« Qu’il expie l’année passée et celle qui reste à venir. »

Par contre, le pèlerin n’a pas à jeûner ce jour-là, car le Prophète (Que la prière et le salut d’Allah soient sur lui) n’a pas jeûné le jour de Arafat lors du pèlerinage d’adieu. À ce sujet, on trouve dans le recueil authentique de Boukhâry selon Maïmouna (qu’Allah l’agréée) qui raconte le doute qui s’est emparé des gens au sujet du jeûne du Prophète (Que la prière et le salut d’Allah soient sur lui) le jour de Arafat. (Pour fermer la porte à d’éventuels doutes) elle lui fit parvenir un verre de lait pendant qu’il se tenait debout dans Arafat, il le but sous la contemplation de tous les gens.

·         Fatwa du cheikh Outhaymin (Rahimahoullah) tirée de son recueil de fatwas
·         Tome 20, page 46, question 404.